BIO

IMG_1110.JPG

Jacques SCHECROUN a été, longtemps, avocat.

En même temps et autour de la trentaine, il est tombé dans la marmite de la psychologie et de ce qu’il aime appeler "le rayonnement personnel ". Il a animé des stages, des séminaires et il a fondé, en 2004, le grand festival international « Une autre façon d’aimer ». Parallèlement il a réalisé un rêve qu’il caressait depuis son adolescence, celui de devenir écrivain. Il a publié, en 2004, chez Albin Michel, un conte philosophique intitulé  « La Lumineuse Histoire du Prince Qui Manquait de Tout » suivi d’un essai co-écrit avec son épouse Nicole Aknin « Et si la Vie Voulait le Meilleur pour nous? ». Il est aussi l’auteur d’un ouvrage qui porte le même titre que le Festival qu’il a créé: « Une Autre Façon d’Aimer ». Il a également fait paraître chez Albin Michel Jeunesse, « Le Prince Qui Manquait de Tout ». Son premier roman sorti en 2019 touchait à la question du pardon « Pardonne, aime et revis » et « Le Procès de Spinoza » qui vient de paraître est son sixième ouvrage. 

 

 

Cette photo date de 1953/54 et a été prise en terre d'Afrique, là où j'ai passé les toutes premières années de ma vie, à un carrefour des trois grandes religions monothéistes  et de nombreuses cultures.

 

La guerre d'Algérie a poussé mes parents à l'exil et c'est ainsi qu'ils ont débarqués à Paris à l'autome 1961 avec deux valises et trois enfants . D'une chambre de bonne sans confort où nous avons vécu à cinq pendant de longs mois nous sommes passés à une HLM de la banlieue parisienne qui fut l'univers de toute mon adolescence.

 

Malgré ce que l'on appelle aujourd'hui "la cité", mes études au Lycée Romain Rolland d'Ivry m'ont conduit gentiment jusqu'au bac, et celles que j'ai poursuivies à la faculté de droit ont fait de moi, en quelques années, un avocat. Je n'avais pas encore 22 ans et je ne connaissais rien de la vie.

 

Le tournant décisif de mon existence a été ma rencontre avec Nicole Aknin que j'ai épousée en décembre 1975 et qui, non seulement, m'a donné deux merveilleux enfants, Laurent et Audrey, mais aussi et surtout a été celle qui - disons ici simplement - m'a montré le chemin.

 

Si au lycée, à peu près comme tout le monde, j'avais découvert l'invitation de Socrate à se connaître soi-même, c'est avec elle que  j'ai su ce que cela voulait dire vraiment et, surtout, que j'ai compris comment cette connaissance menait à celle de l'univers et des dieux.

 

Aussi est-ce une merveilleuse aventure que j'ai vécue ( et que je vis) à ses côtés qui m'a notamment conduit

- à être co-fondateur de l'Ecole Européenne de Philosophies et de Psychothérapies appliquées, EEPA, à laquelle Nicole met tout son coeur, son amour et sa compétence

- à créer un merveilleux festival, le festival International "une autre façon d'aimer" qui a lieu chaque année en Normandie.

 - et à écrire tous mes livres pour partager avec le plus grand nombre ce que j'ai appris sur le chemin parcouru avec elle.

 

IMG_3132.jpg